media


De la Haute Définition pour la publicité rich-média

DoubleClick, fournisseur de technologies et de services dans le domaine du marketing online, annonce le lancement d’une nouvelle fonctionnalité vidéo haute définition (HD) permettant aux annonceurs de créer et de diffuser des campagnes publicitaires en ligne dotées d’une très grande qualité vidéo plein écran.

 

La vidéo HD proposée par DoubleClick Rich Media, prise en charge par la toute dernière technologie d’Adobe® Flash®, optimise la performance vidéo tout en en diminuant la taille des fichiers utilisés lors des campagnes publicitaires Rich Media. Epson est la première entreprise à associer DoubleClick Rich Media et la vidéo HD dans sa campagne publicitaire « Epsonality » signée par Butler, Shine, Stern & Partners (BSSP).

Des vidéos plus originales et de qualité optimale

La nouvelle fonctionnalité « Vidéo HD » de DoubleClick Rich Media prise en charge par Adobe Flash Player 9 permet de lancer des vidéo HD depuis des bannières, sans dégradation de la qualité ni temps de téléchargement excessif. Grâce à cette fonctionnalité, les annonceurs pourront proposer des vidéos en haute définition au sein de leur campagne DoubleClick Rich Media.

« Si la vidéo s’est révélée être un support publicitaire efficace en ligne, les annonceurs ont dû réduire sa qualité pour l’exploiter, » explique Ari Paparo, Vice-président des solutions dédiées aux annonceurs chez DoubleClick. « Cette nouvelle technologie, qui fonctionne avec Adobe Flash, a permis à Epson de présenter sa marque dans les meilleures conditions possibles et de maximiser l’efficacité des campagnes publicitaires rich media avec des vidéos époustouflante ». Continue reading “De la Haute Définition pour la publicité rich-média”


La presse : quel avenir ?

Le oueb, le oueb, le oueb. Ils n’ont que ce mot-là à la bouche. L’année 2007 a été celle du début de la grande migration de la presse traditionnelle vers internet.

Migration parce qu’aujourd’hui, les grands groupes ne réfléchissent plus seulement en terme de présence sur la toile ou de complémentarité entre le net et le print, mais surtout en terme de basculement total du papier vers le web.

Dernier épisode en date, le groupe Lagardère a fait savoir cette semaine qu’il était intéressé pour racheter le site internet santé-féminin Doctissimo. Ce n’est pas qu’un simple investissement ou une diversification, mais un virage. Car dans le même temps, le groupe se désengage de la presse écrite. Il y a quelques semaines, le mensuel féminin Isa a fermé boutique. Et pourtant, il affichait une diffusion totale de près de 200 000 exemplaires (en augmentation de 30 000 exemplaires en deux ans) et avait un tiers de pub dans ses pages. Ça veut dire quoi ? Qu’un carnard qui se vend à 200 000 n’a pas d’avenir aujourd’hui pour un industriel de la presse. Toute la stratégie de Lagardère est désormais recentrée sur internet. Continue reading “La presse : quel avenir ?”