Le bilan complet des Investissements Publicitaires plurimedia en 2007

Malgré un nouveau record des investissements publicitaires, avec 23 milliards d’euros d’investissements bruts en 2007, le marché publicitaire montre une progression décevante (+ 6,2%).

Le marché publicitaire 2007 (23 milliards d’euros d’investissements bruts avant remises négociées) a connu une décélération de la croissance et perd 4 points par rapport à 2006 (10,4%). Il marque une progression de +6,2%, dopé par Internet (+3,2% sans Internet).

Pour Eric Trousset, Directeur Marketing du Pôle Investissements Publicitaires de TNS Media Intelligence : «A une mutation structurelle liée à l’émergence rapide des media digitaux s’ajoutent des phénomènes conjoncturels : incertitude économique, envolée du prix des matières premières, rapports toujours tendus entre fabricants et distributeurs, montée du discours environnemental, directives du plan nutrition-santé, effets de bords de la crise américaine des subprimes, restructuration et mutation de l’offre des Télécoms….

Les phénomènes s’additionnent et pénalisent fortement la croissance publicitaire».

  
TOP 10 des secteurs : derrière des résultats décevants, des mutations en cours

secteur d’investissement plurimedia 2007

 

Les bouleversements du classement 2007 reflètent les phénomènes structurels et conjoncturels subis par les secteurs notamment pour la Distribution, la grande consommation et les Télécoms. Continue reading “Le bilan complet des Investissements Publicitaires plurimedia en 2007”


Le Web va-t-il profiter de la fin de la pub sur France Télévisions ?

L’annonce de Nicolas Sarkozy mardi 8 janvier de la prochaine suppression de la publicité sur les chaînes de France Télévisions a surpris agences, régies et annonceurs, qui s’interrogent sur les conséquences de cette décision. Qui va profiter du milliard d’euros dépensé en 2007 sur les chaînes publiques ? Le Web – qui devrait d’ailleurs représenter lui-même un marché publicitaire de 800 millions d’euros en 2007 – semble bien placé pour absorber une partie des budgets reportés, même si les professionnels tempèrent ce mouvement.

Internet a quelques atouts pour attirer, en partie, ce milliard d’euros. D’abord, les cibles visées sur France Télévisions sont proches du profil des internautes. “Internet permet de toucher une population CSP+, qui regarde traditionnellement les chaînes publiques”, explique Bruno Schmutz, à la tête du département d’études stratégiques de l’agence Zénith Optimédia. Un constat partagé par Gérard Noël, vice-président de l’Union des annonceurs (UDA), qui remarque cependant que les seniors sont encore peu internautes. Continue reading “Le Web va-t-il profiter de la fin de la pub sur France Télévisions ?”