Les prix baissent mais votre stress augmente : Sokoz plateforme de vente en temps réel.

Standard

Les ventes flash sont légion sur internet, les enchères descendantes se développent, mixé ces deux ingrédients et vous obtenez Sokoz : une plateforme de vente en temps réel. Chaque produit est mis en vente durant 30 secondes avec un prix qui baisse en temps réel, l’acheteur ayant le choix d’attendre que le prix baisse et de cliquer sur « acheter » dès que le prix lui convient. Les articles sont visibles 48 heures à l’avance sur le site. Un Pay What You Want un peu plus intelligent que le dernier coup marketing tenté par Brandalley.

Résultat de l’opération pay what you want de Brandalley

Standard

Quelques jours après le lancement de l’opération « Pay What you Want » le Journal du Net publie les résultats du flop :

85 % des internautes ont payé les articles que 1 ou 2 euros, quel que soit le prix recommandé. « Autant l’avouer : nous sommes heureusement surpris qu’ils n’aient pas été plus nombreux », confesse le site. Les 15 % restants qui ont payé en moyenne 20 % de moins que le prix recommandé.

Le panier moyen ne s’élève finalement qu’à 13 euros.

A 15 heures mercredi, le site enregistrait 350 000 connexions, 8 500 articles étaient déjà écoulés et 10 000 internautes s’étaient inscrits sur les différents portails du site marchand. Côté notoriété, l’opération est donc un vrai succès.

L’article complet sur Le journal du net

Voilà les conclusion de l’opération, cela rejoint mon analyse les consommateurs ne font pas de cadeaux lorsqu’on leur donne un peu de pouvoir.

Acheter en payant le prix que l’on souhaite, c’est possible…

Standard

Je vous en donne 30 euros, non 12..

Brandalley a lancé aujourd’hui son opération « Pay What You Want », le concept est simple : c’est l’acheteur qui fixe le prix d’achat de son article. Brandalley qui figure parmi les leadeurs de la vente sur Internet de produits de mode et de décoration souhaite tester un concept qui se développe beaucoup outre-manche. Concrètement, vous achetez une chemise ou une robe en indiquant le prix que vous jugez le plus juste pour ce produit et vous finalisez votre commande tout simplement.

Le groupe de musique Radiohead avait utilisé ce principe lors de la sortie de son album sur internet (Octobre 07) . En France, le phénomène PWYW est récent, crise oblige, un restaurateur a lancé le même concept pour relancer son restaurant et c’est un succès. Par contre, le secteur de la vente d’articles de modes sur internet reste un domaine inexploré.

Le pari est risqué puisque les conditions d’achats sont différentes. Le lieu de vente et les acteurs de la vente figure parmi les éléments les plus important lors de l’achat, il conditionne le comportement du consommateur. D’un coté, nos papilles gustatives décident de la note, du prix du repas après consommation de l’autre, le jugement est plus complexe. Nous réalisons notre shopping seul, stimulé par l’envie de faire la bonne affaire, nous sommes donc transféré dans une logique de chasseur d’affaire. Cela me parait assez logique puisque la nature du produit, le moment d’achat et de réception du produit sont différent. De plus on comprend aisément que votre attitude au moment du paiement sera différente lorsque vous êtes face à votre écran ou devant le restaurateur qui vous offre son plus beau sourire.

Alors opération commerciale rentable ou simple campagne de communication ?

Selon une étude publiée dans le Famous Journal of Marketing de Janvier 2009, le Pay What You Want améliore la crédibilité du vendeur en laissant le consommateur décider du prix des produits. Aussi, le vendeur démontre à ses clients qu’il croit en la qualité de ses produits puisqu’il pense que ses clients n’achèteront pas ses produits au prix le plus bas. Enfin, le buzz généré grâce à cette opération commerciale améliore la notoriété du vendeur et permet de bâtir une image positive du pricing pratiqué par le vendeur.

Alors serez-vous généreux ou calculateur ? Vous avez jusqu’au 10 mai pour faire votre shopping sur Brandalley et fixer le prix que vous souhaitez aux articles de votre choix.