La Fédération française de football tente de surfer sur l’effet Obama. En reprenant le désormais célèbre : « Yes we can » dans sa nouvelle campagne de soutien pour la coupe du monde 2010, la FFF vient de tourner en ridicule les valeurs d’espoir véhiculé par le message des dernières présidentielles américaines.