TCM fête ses Dix ans et me surprend en video !

Standard

TCM à dix ans, vous allez me dire très bien mais je ne regarde jamais cette chaîne ou alors juste pour faire la sieste.

sebastien

Et bien, découvrez leur dernière campagne virale, une association avec Numéricable qui devrait buzzer durant ces prochains jours…

Hier, 16 10 2009 2:32 PM, l’agence en charge de ce buzz annoncé, YOUTOYOU, me dépose un e-mail, plutôt un e-faire part pour m’annoncer que « Jim Carrey, Al Pacino et Michelle Pfeiffer parlaient de moi… »

Agence : YOUTOYOU

Annonceur : TCM-Numéricable

Maintenant que je suis prévenu, si vous aussi vous aimez cette vidéo plutôt originale vous pouvez créer la votre et l’envoyer à vos amis sur TCM-Numéricable

A car challenging urban runner by Renault ? non ce serait trop facile…

Standard

Voici la dernière prod de l’agence majesticforce.com que j’ai reçu hier. Dans ce film, un urban runner décide de défier une voiture à travers les rues de Paris. Une course haletante, à la hauteur du challenge.  Vous penchez pour quel annonceur ?  Nous aurons la réponse le 13 octobre ou avant perphaps

Via l’agence majesticforce.com

Buzzometre N°1 : Les marques peuvent-elles encore créer du buzz ?

Standard

Je vous invite à découvrir le premier numéro du Buzzométre. Cette nouvelle émission d’échanges et de débat entre les acteurs du buzz : les agences, les blogueurs, les annonceurs est un nouveau rendez-vous à ne pas rater.

Les premiers invités sont :

- Thomas Clement – Co-Directeur Général Tribal DDB
- Maxime Garrigues – Directeur Général X-PRIME iD
- Bruno Walter – Président Ogilvy One
- Benoît Raphaël – Rédacteur en chef Le Post.fr

Campagne pub M6 Mobile : vous choisissez le scénario, les acteurs jouent selon vos désirs

Standard

Du réel au virtuel, M6 Mobile lance une campagne de pub interactive pour capter les 15-25 ans.

Créé par l’agence HighCo 3.0, le dispositif on line s’articule autour de deux éléments clés visant à mettre en avant la série limitée « So Blackberry » et le positionnement M6 mobile : opérateur qui propose du divertissement !

The first one est la video dont vous êtes le héros : cette vidéo virale propose une multitude de scénarii en fonction des décisions prises par l’internaute. Au cœur de la vidéo sont mises en avant les fonctionnalités et services proposés par M6 mobile dans son offre « So Blackberry » que l’internaute est invité à expérimenter de façon ludique.

capture-de28099ecran-2009-10-03-a-2122531

La seconde pièce maitresse de la campagne est une vidéo personnalisable : cette vidéo virale propose en plus de ces scénarii, une personnalisation du message pour l’invité. En effet, si l’internaute invite ses amis par le module d’invitation, ils recevront un mail cliquable qui leur permettra d’accéder à la vidéo personnalisée (message personnalisé sur le portable dans la vidéo).

capture-de28099ecran-2009-10-03-a-212646

On rajoute un soupçon de marketing direct pour booster le trafic dans les points de vente où est relayée l’opération : les 500 premiers internautes inscrits bénéficient d’un remboursement de 20 euros à valoir sur l’achat d’un pack M6 mobile.

Plus exigeant que les autres cibles, les jeunes n’attribuent de la valeur qu’aux offres personnalisées.

Plus qu’un forfait de communication, l’offre s’adresse aux jeunes avides de mouvement, de divertissement microbloggant par sms ou via les réseaux sociaux pour informer leur communauté de leurs faits et gestes.

On constate aujourd’hui qu’a l’heure ou la télévision, la vidéo, la musique, le mail sont de plus en plus présent sur les terminaux en abonnement sans limite. Aujourd’hui l’offre s’étend aux forfaits bloqués avec M6 mobile  qui propose en forfait bloqué ce qui fut jadis le mobile le plus prisé par les pro, le BlackBerry. Un pas de plus vers la smartphonisation du parc mobile. Les nouveaux forfaits permettent également de surfer gratuitement sur le portail Inside M6 Mobile et sur les sites du groupe (M6.fr, turbo.fr, teva.fr, deco.fr, les chaines M6 Musique, Clubic, Mobinaute).

Alors tester cette campagne besmart juste par curiosité :-) rendez vous sur http://www.thesmartway.fr

Make It Personal : le blog by Bruce Pillard

Standard

Quelques semaines après avoir défini le concept de Make It Personal, Bruce Pillard,  Responsable Marketing Services chez  Renault lance son blog. Parmi ces premiers articles, on retrouve un road book pour établir le 5ème P du Marketing.  Selon Bruce, il y a 3 axes pour obtenir la participation du client dans la relation marque-consommateur extrait :

L’appropriation [relation spirituelle]

Le client s’approprie les valeurs de la marque. C’est d’autant plus simple que ce sont également les siennes. Nous sommes ici dans une relation de partage. Le client fait partie du même groupe de pensées que la marque. Sans toutefois remettre en cause son existence en tant qu’individu. Il donne donc son avis, fait part de ses points de vue, en toute indépendance.
Ces fameuses valeurs communes doivent apparaître dans la vision stratégique, les objectifs, l’identité de marque, la tagline, puis dans tous les points de contact marque-client…

La participation [relation comportementale]

C’est sans doute le levier le plus compliqué à mettre en place : le client doit participer à l’élaboration du produit ou du service destiné à lui être vendu. Pour le premier client de l’entreprise, ses propres employés, cela semble réalisable. Pour tous les autres clients potentiels, c’est une tout autre histoire.
Alors comment ? Tout d’abord en leur demandant leur avis et en le prenant en compte ! Pas seulement lors d’une banale étude ou lors de Clinic tests…

L’adoption [relation consumériste]

Le produit ou le service ayant été élaboré avec lui, le client est maintenant prêt à l’adopter.
C’est le moment de l’achat. Encore faut-il lui vendre au bon prix, au bon moment, dans le bon canal de distribution avec le bon message. Et justement, si les deux premiers leviers ont parfaitement été exécutés, le client aura donné volontairement et spontanément à la marque de multiples informations directes ou indirectes sur ses valeurs, son comportement, son mode de vie, ses attentes, etc… La marque peut donc effectuer une segmentation appropriée, un ciblage précis et ensuite, proposer le produit adéquate, au prix adéquate, par le canal de distribution adéquate, accompagné du message adéquate. Parallèlement aux canaux traditionnels, la marque, pour faciliter l’adoption, possède un atout supplémentaire dans son jeu: faire des participants-clients…

Retrouvez l’article complet sur makeitpersonal.eu où sur son twitter Bruce Pillard