Les mouches comme support de publicité : video

Standard

Une entreprise allemande a récemment utilisé les mouches comme support de communication lors du salon du livre de Francfort. A la manière d’un avion qui tracte une publicité, les mouches accueillent le logo de l’entreprise attaché par un fil de cire. Une idée lumineuse pour communiquer à moindre frais mais qui ne doit pas se transformer en un nouveau leitmotiv  dans les  agences en manque de créativité. Les associations de défense des animaux ont intérêt à surveiller les oiseaux migrateurs…

De la publicité sur les tickets de Cartes Bancaires.

Standard

Nous le savons, la publicité imprimée sur le recto des tickets de caisse a déjà prouvé son efficacité dans le secteur de la grande distribution. La publicité sur ce support va être élargie au secteur bancaire. En effet, la société Carré 5 lance la publicité au dos des reçus de CB. Elle vise l’intimité des porte-cartes des consommateurs en devenant un média de proximité.

Grâce à une impression haute définition des 2 côtés – quadri au verso, en filigrane ou en 2 couleurs au recto – ils permettent de véritables campagnes d’information ou de sensibilisation du public. Un support moins cher que l’emailing, les SMS et même les flyers pour des diffusions en nombre, et conservé en moyenne 1 mois selon Carré 5.

Le secteur de la santé – la pharmacie est un secteur où 70% des clients utilisent la carte bancaire pour leurs paiements – puis celui de la coiffure, ont été les premiers à profiter du procédé.

Des campagnes publicitaires sur reçus de Carte Bancaire ont ainsi été réalisées à partir de 2004 pour les Laboratoires Roc, Merck et Sanofi-Aventis, suivies par une campagne d’image pour les salons de coiffure Saint-Algue.

En 2008, forte de l’impact auprès des consommateurs et compte tenu de la satisfaction des commerçants, l’extension se poursuit à d’autres secteurs, fleuristes, brasseries… ou libraires, avec notamment une récente campagne réalisée pour le Figaro Magazine et ses suppléments.

Voici deux exemples :

Ticket de CB santé

Le street marketing génére de plus en plus de buzz

Standard

Je vous laisse apprécier une campagne de street marketing pour un salon de coiffure en Inde. Les escalators sont un lieu privilégié pour mettre en valeur un annonceur. Imaginer le nombre de contacts par jours pour ce salon de coiffure avec un taux de mémorisation aussi important. J’aime vraiment ce type de campagne qui au delà du message publicitaire anime et dynamise l’espace urbain.

haribo-escalator

juicesalon_ambient

En France, la RATP a ouvert depuis cinq ans son espace publicitaire urbain : les murs entiers de quais de métro sont ainsi louables aux annonceurs, à condition de ne pas dépasser une quinzaine de jours. Métrobus (filiale de Publicis), la régie publicitaire de la RATP, commercialise alors l’espace aux agences d’achat d’espaces des annonceurs. Les frais techniques de l’opération sont à la charge de ces derniers, qui se voient également imposer une charte esthétique.

L’objectif est de proposer une opération événementielle qui s’inscrit dans un plan média classique avec parfois un soutien street marketing, une distribution de flyers, de cadeaux ou autre objets publicitaires.

pantene-escalator

Pour les marques, l’enjeu est de taille, puisque s’offre à elles l’opportunité de décliner leur campagne de manière spectaculaire, en réinjectant leurs codes et en métamorphosant l’objet urbain comme l’escalator pour Juice. Au point que l’opération peut devenir la pièce maîtresse d’une campagne pour une marque en quête de notoriété. A ce titre, le cas du chausseur espagnol Camper est exemplaire. Continue reading