L’actualité littéraire du marketing mise en scène par Darkplanneur

Standard

Parce que la crise nous invite à revenir aux fondamentaux, parce que la crise détruit et crée de nouveaux business, de nouveaux consommateurs, Darkplanneur lance Darketing un nouveau programme anti-crise basé sur le savoir. En partenariat avec le magazine STRATEGIES et l’ISG ce nouveau rendez-vous instructivo-interactif  donne la parole aux auteurs. Retrouvez dès lundi les deux premières émissions de Darketing  qui reçoit Kapferer & Bastien pour leurs réflexions sur le luxe Contemporain  avec  leur dernier ouvrage : « Luxe oblige »  paru aux éditions  Eyrolles.

Voici en exclusivité les deux émissions de Darketing consacrées à Jean Noel Kapferer et Vincent Bastien pour leur ouvrage référent LUXE OBLIGE.

Ouverture d’un bar pour bébés

Standard

En Californie, Pomme Bébé, lance un bar pour enfant de moins de trois ans. Le concept est assez simple, votre charmant baby aura le choix parmi trois menus qui répondent aux besoins alimentaires des enfants.

Le « Basic menu » pour les enfants de six mois comprend diverse purées de courges, de carottes, de haricots verts, de pois verts ou encore de pommes, de poires. Les « Blends », pour les bébés de 8 mois  propose toujours des purées, de fruits avec poire-kiwi-abricot, de légumes avec épinards,  patates douces et poulet. Enfin, le « Tots menu », pour les enfants âgés de 12 mois et plus qui offre une variété de produits alimentaires frais, comme la lasagne de dinde ou encore le poulet provençal.

En plus de la consommation au bar vous avez la possibilité de vous faire livrer via internet. Alors prêt à découvrir votre baby en pleine dégustation dans une chaise haute ? Rendez vous sur pommebébé.com

Via

Résultat de l’opération pay what you want de Brandalley

Standard

Quelques jours après le lancement de l’opération « Pay What you Want » le Journal du Net publie les résultats du flop :

85 % des internautes ont payé les articles que 1 ou 2 euros, quel que soit le prix recommandé. « Autant l’avouer : nous sommes heureusement surpris qu’ils n’aient pas été plus nombreux », confesse le site. Les 15 % restants qui ont payé en moyenne 20 % de moins que le prix recommandé.

Le panier moyen ne s’élève finalement qu’à 13 euros.

A 15 heures mercredi, le site enregistrait 350 000 connexions, 8 500 articles étaient déjà écoulés et 10 000 internautes s’étaient inscrits sur les différents portails du site marchand. Côté notoriété, l’opération est donc un vrai succès.

L’article complet sur Le journal du net

Voilà les conclusion de l’opération, cela rejoint mon analyse les consommateurs ne font pas de cadeaux lorsqu’on leur donne un peu de pouvoir.