Le code barre 2D, le support idéal pour une campagne marketing mobile ?

Standard

Vincent Herman Président directeur Général de l’agence Nexence nous présente Tagmanager,  un nouveau système d’édition et de gestion de campagnes marketing interactives par codes barres 2D.

Comment fonctionne votre plateforme ?

La plate-forme Tagmanager développée par Nexence, permet l’accès à tout type de contenu sur les téléphones portables, PDA et SmartPhones via l’édition et la gestion de codes barres 2D. Le système est complété par une console de management permettant une gestion intelligente de la campagne : statistiques précises sur le nombre de clic, informations sur les modèles et les marques des téléphones des utilisateurs etc. Après une lecture du code barre, Tagmanager offre à un mobinaute la possibilité d’accéder à un site optimisé « sur mesure » pour son mobile.

Tagmanager comprend également trois modules complémentaires, Key Tag, Tag Manager Events et Tag Manager Analytics.

Comment gérez-vous la compatibilité des mobiles ?

L’utilisateur rentre le lien suivant http://2tag.fr sur son mobile puis Tagmanager prend le relai. Le système vérifie instantanément la compatibilité du téléphone grâce à une base de données qui rassemble tous les lecteurs de codes 2D existants sur le marché (300 téléphones référencés et classés par constructeur mobile). Une fois l’analyse terminée, le mobinaute est redirigé vers un lecteur de tag compatible.

Comment fonctionne le M-couponing ?

Tagmanager Events fournit une solution mCouponing via un code 2D. Après la validation du formulaire d’enregistrement pour un événement ou une réservation en ligne, l’utilisateur reçoit un SMS contenant une Url lui permettant de récupérer son invitation électronique. Il ne lui reste plus qu’à se présenter à l’accueil de l’événement et de scanner son code personnel sur les bornes disponibles.

Et le tracking, vous avez un reporting des audiences ?

Lors d’un envoi de MMS ou de WAP PUSH la liste de diffusion ne contient généralement que le numéro de téléphone. Tagmanager Events permet de déterminer quel est le téléphone utilisé afin d’obtenir un reporting du modèle exact, de sa taille d’écran, de sa compatibilité MMS, etc. Via une interface sécurisée en ligne le client peut suivre ses campagnes et ainsi exporter sa liste pour une optimisation lors de son prochain envoi

Avec Tag Manager Analytics vous pouvez mesurer le trafic, l’audience et le suivi des campagnes marketing mobiles.Fréquentation du site, répartition du trafic, des opérateurs, des mobiles, etc.

Concrètement, lors d’une campagne de publicité par affichage par exemple comment intégrez-vous les codes barre 2D ?

La dernière campagne d’affichages « Do You Speak English » du Wall Street Institute a été complétée par la création et l’insertion d’un code barre 2D en bas à gauche de l’affiche.

Celui-ci est associé au site mobile http://wsi.france.mobi ( image) et permet au mobinaute de découvrir le centre de formation, les offres promotionnelles proposées : les tests d’anglais offerts, adresses des centres de formations Parisien, vidéos, accès au site web mobile.

La solution globale mise en oeuvre pour le Wall Street Institute est importante pour Nexence car elle prouve notre capacité à accompagner nos clients dans la définition de leurs stratégies et dans la réalisation de leurs outils de marketing mobile. Cette campagne articulée autour de la technologie du code barre 2D est une preuve supplémentaire que Nexence développe des supports de communication innovants.

Merci Vincent Herman, PDG de l’agence Nexence

Adgregate Markets crée le widget transactionnel

Standard

Associer publicité et e-commerce, c’est l’idée de la société américaine Adgregate qui a développé un widget permettant d’acheter directement sans quitter la page que l’ont consulte.

Réalisé en flash et adapté aux formats standard de l’IAB, le ShopAds se présente comme une publicité en ligne traditionnelle à la différence près qu’elle dispose de plusieurs fonctionnalités. En dehors des fonctions de player s’il s’agit d’une publicité vidéo, le module donne la possibilité d’afficher des informations complémentaires sur la campagne, l’annonceur, ce qu’est ShopAds, mais aussi d’accéder en un seul clic à une interface sécurisée de paiement en ligne. Bref, avec votre nom, adresse e-mail, numéro de carte bancaire, etc., l’internaute peut ainsi acheter directement un produit de l’annonceur à partir de la publicité en ligne. La bannière étant transactionnelle, elle comporte également des conditions générales de vente.

C’est un atout pour l’éditeur du site où est diffusé la publicité. En effet, si l’internaute reste sur le site après avoir cliqué sur la publicité il peut encore générer de l’audience. Une audience qui est un argument commercial pour le site support. La technologie ShopAds est également susceptible d’augmenter le taux de conversion pour l’annonceur, le chemin qui sépare l’internaute de l’acte d’achat étant plus court.. En somme, c’est un facteur de monétisation non négligeable pour l’éditeur d’autant plus s’il est associé à du ciblage comportemental. Pour les annonceurs, la technologie ShopAds permet également d’affiner le calcul du retour sur investissement d’une campagne de publicité en ligne.

Enfin, le potentiel de réussite de ShopAds repose sur le caractère viral du module publicitaire. L’internaute peut installer le widget sur son propre site. Dans la mesure où la marque reste discrète et propose une création de qualité et en rich media (image, son, interactivité, jeux…).

En revanche, rien ne précise si l’internaute qui installe le module sur son site touche ou pas une part des revenus liés aux ventes en dehors d’un contrat d’affiliation qui est également proposé par l’annonceur.

Source Jdn

Condamnation pour non atteinte des objectifs de référencement et de positionnement

Standard

Condamné pour n’avoir pas obtenu les objectifs de référencement et de positionnement

C’est le site legalis.net qui rapporte cette information, une premiere dans le webmarketing.

L’internet, c’est aussi des contrats. Et comme dans tous contrats, les obligations prévues par les parties doivent être respectées. Dans son arrêt rendu le 1er juillet 2008, la cour d’appel de Montpellier a condamné le prestataire qui n’avait pas atteint les objectifs de référencement et de positionnement prévus. Par deux contrats, il s’était engagé envers la société Synergie Sport et Santé à référencer 5 sites internet sur 15 moteurs de recherche et 5 annuaires de recherche, et à obtenir 40 positionnements à la première page répartis sur l’ensemble des 10 requêtes principales et les 20 outils sélectionnés. Comme au bout des douze mois prévus par les deux conventions, le prestataire n’avait pas respecté son obligation de résultat, la cour a fait application du contrat qui prévoyait le paiement de 50 euros par positionnement non obtenu, jusqu’à concurrence de 2 000 euros. Logiquement, le consultant défaillant a été condamné à verser 4 000 euros.

Messieur les référenceurs vous êtes prévenus :-)

Avez-vous vu les mouchoirs Lotus ?

Standard

Mauvais référencement ou réelle inexistence ?

Le groupe Georgia-Pacific (marque Lotus) annonce le lancement d’un nouveau mouchoir et le renouvellement de sa gamme pour accroitre sa visibilité en rayon mais pas sur internet.

Je me rend compte que la marque Lotus n’existe pas sur internet contrairement à Kleenex son principal concurrent. Lotus n’a pas de site dédié, un produit, une marque mythique sans son site internet, c’est assez rare pour être souligné.

Malgré son absence sur la toile le renouveau de Lotus sera relayé par une campagne promotionnelle, puis, au premier trimestre 2009, par une campagne publicitaire dans les magazines féminins et la presse familiale.

Nouveau packaging Lotus

Et si vous êtes collectionneur de publicités anciennes, voilà un vendeur E-Bay qui vous propose la perle rare, une publicité Lotus dans un magazine de 1966 mis à prix 3,50 €.

Pour info, le nouveau produit, baptisé « Lotus Sensitive », se présente en boîte et se différencie par ses quatre épaisseurs et sa douceur. Seulement quatre épaisseurs : -) ?

Via e-marketing