Après la musique, la TV, les jeux, voilà une offre illimitée pour la presse magazine

Standard

Le phénomène illimité continué de se développer, c’est maintenant au tour de la presse d’y succomber. La société HDS Digital, filiale du groupe Lagardère et éditrice du kiosque numérique Relay.fr lance la presse magazine en illimité : l’accès à 400 magazines au format numérique pour 17,9 Euros.

Une formule illimitée rendue possible grâce à la négociation d’un nouveau modèle économique avec les éditeurs. «Le modèle repose effectivement sur un partage des revenus avec les éditeurs : ceux-ci sont à la recherche de sources de revenus sur Internet, et en monétisant leurs contenus en ligne, nous complétons leurs stratégies de monétisation d’audience sur leurs propres sites.» indique Sophie Favé, en charge du kiosque Numérique de HDS Digital.(source Neteco)

Le marché de l’illimité est en vogue dans de nombreux secteurs. La génération Internet qui essaye de se réhabituer au tout payant alors qu’elle a connu une période de gloire avec le tout gratuit intègrent de plus les offres payantes et illimitées.

Pourquoi le consommateur est-il séduit par ces nouvelles offres commerciales ?

La qualité de ces offres est l’un des ingrédients de l’offre illimité, proposer les best seller au meilleurs prix pour une durée illimité. C’est principalement la sensation de liberté, du tout pour rien avec l’impression de tout avoir qui fait recette. Les majors, les opérateurs télécoms, les industriels de la presse ont étudiés le comportement des consommateurs et ont très vite compris que la consommation illimitée n’entrainé pas une surconsommation du produit mais une consommation récurrente de nouveaux produits avec abonnement.

La récurrence étant le plus difficile à créer dans une relation commerciale, c’est le jackpot ! Le bénéfice est partagé entre le consommateur et les groupes médias, principales acteurs de ces marchés illimités. Mis à part les quelques fans ou fidèles du produit avant même la sortie des illimités personne ne réalisera des économies. Au contraire, ce sera une nouvelle dépense dans votre budget de plus en plus touché par le phénomène illimité. Mais qui sait nous pouvons devenir fan grâce à ces offres ?

Sur les 400 magazines combien vais-je en lire ?

En savoir plus sur net eco