Quelles sont les relations entre les sites de marques et le consommateur ?

Standard

De plus en plus de marque intègrent Internet dans leur politique de communication. Parallèlement, les particuliers se servent de plus en plus du Web pour chercher des informations et comparer les caractéristiques des produits de marques.

Mais que pensent les internautes des sites de marques ? Les consultent-ils fréquemment ? Pourquoi ? Sont-ils satisfaits des informations trouvées ? Quels impacts ces sites ont sur leurs achats ? Quelles sont leurs attentes ?

Le JDN publie une étude intéressante on remarque que même si les internautes disposent d’autres sources d’informations sur le Web, comme les avis de consommateurs ou les forums, ceux-ci se rendent relativement souvent sur les sites de marques.

54,4 % d’entre eux déclarent en effet en consulter fréquemment. 42,2 % avouent tout de même ne s’y rendre que rarement et 3,4 % jamais.

73,8 % des personnes ayant répondu à notre enquête déclarent avoir trouvé ces sites en effectuant une recherche sur un moteur. Mieux encore. 42,9 % d’entre eux connaissent l’URL et accèdent au site en tapant directement cette dernière.

Le premier motif de fréquentation d’un site de marque est la recherche d’information. 94 % des lecteurs interrogés déclarent se rendre sur ces sites en vue de se renseigner sur un produit dans le cadre d’un futur achat. Le site d’une marque reste donc encore sa principale vitrine, la plus accessible aux consommateurs.

Si les internautes ont désormais l’habitude de fréquenter les sites de marques, ces derniers n’ont pas systématiquement d’impact sur les achats.

 

51,4 % des personnes interrogées avouent que ces sites influencent rarement leurs achats.

 

Ce qui ne veut pas dire que ces sites sont sans influence. Au contraire, ils en ont de plus en plus. Car aujourd’hui, 47,8 % des répondants admettent que les sites de marques influencent souvent leurs achats.

Pourtant, si les internautes font confiance aux sites de marque, c’est un petit peu moins vrai des blogs de marque : 72,9 % d’entre eux déclarent en effet ne pas faire confiance aux informations qu’ils trouvent sur ces sites. Seuls 27,1 % répondent par l’affirmatif.

L’étude compléte sur JDN